Baba le Boa

École Élémentaire Émile Zola (Laxou)
CP - 24 élèves

 

Thème du projet : L’existence de l’air et ses propriétés

Objectif pédagogique :
  • Mettre en évidence l’existence de l’air partout
  • Savoir que l’air exerce une force
  • Savoir que l’air est une matière que l’on peut attraper

Sujet et problématique :
Comment faire voler un boa en papier ?

Démarche d’investigation :
Découverte de procédés pour répondre au problème.

Observations :
Tenter de définir ce qu’est le vent et savoir utiliser la force du vent.

Observation 1 : 
De l’inertie du boa dans la classe au mouvement dans la cour : l’action du vent sur le boa.

Observation 2 :
Essai en classe : Le boa ne doit pas être "freiné" par un frottement sinon il ne vole pas.
Le mouvement dans la classe : l’air est présent et il agit sur le boa.

Observation 3 : 
Au contact de l’air chaud le boa s’enroule.

Hypothèses :

Hypothèse 1 :
Exposition au vent : le vent peut faire envoler le serpent de papier.

Hypothèse 2 :
  • En classe : les enfants ont imaginé plusieurs dispositifs pour que le boa puisse voler seul : aimanté, punaisé, suspendu avec un trombone, suspendu avec un fil...
  • Les actions possibles : souffler dessus, utiliser un éventail, faire un courant d’air, utiliser un procédé indirect.
Hypothèse 3 : 
  • Capturer l’air pour le faire voler comme à l’extérieur de la classe : en utilisant différents matériels (bouteille, ballon de baudruche, sac plastique)

Recherches :

Conclusions :

  • Le vent exerce une force.
  • L’air est présent dans la classe, il est invisible, il fait voler le boa.
  • L’air est une matière que l’on peut attraper.

Pour l’enseignant :

  • L’attrait à mener une programmation sur un thème de sciences avec un objectif précis dans la réalisation d’un film.
  • La constatation d’un engouement assuré des élèves à participer et à prendre le projet avec beaucoup de sérieux (attitude de concentration pendant les séquences filmées, respect de l’autre dans les prises de parole, soin dans les productions écrites et effort de qualité dans la formulation des hypothèses et des conclusions).
Difficultés rencontrées :
  • La sélection des séquences filmées afin de respecter la démarche d’investigation du projet sciences et le déroulement du scénario du film.
  • La réalisation technique du film (de la prise de vues pendant les expériences menées avec la classe ainsi que le montage avec l’outil vidéo.)
  • L’organisation des manipulations pour l’ensemble de la classe afin de rendre chaque élève "acteur" de son expérience.
  • L’enregistrement à la caméra à l’instant "t" où les remarques pertinentes sont à recueillir et à conserver.
  • La difficulté de prise de parole les enfants devant la caméra : d’une part, pour surmonter la crainte, et d’autre part, pour formuler avec exactitude la problématique ou la conclusion de l’observation.
  • La difficulté de laisser les enfants filmer certaines séquences.

Anecdotes :
Notre étude sur l’air s’est prolongée au-delà du contenu présenté pour ce concours : d’autres expériences ont été réalisées, certaines filmées ou non, séquences que je n’ai pas réinvesties dans le montage du film.

Apport de ce projet pour l’enseignement des sciences dans sa classe :
L’acquisition d’un apprentissage (notion abordée et savoir-faire) à travers la réalisation d’un film où chaque élève a essayé d’être acteur. 
La liaison du thème scientifique avec les autres champs d’intervention en classe : à travers ce projet la lecture, la production d’écrit, le chant, les règles du respect de l’autre ont trouvé leur place.
La présentation du film aux autres classes de l’école avec compte-rendu oral des notions abordées exposées par les élèves du C.P.

Apports de ce projet pour l’enseignement des TICE et de l’éducation à l’image :
  • Tenter de chercher une réponse à une problématique
  • Développer une démarche d’investigation
  • "Fixer" cette démarche dans son déroulement par la réalisation d’un film qui sera remis et conservé par chaque élève de la classe.
Autres remarques (utilisation des ressources mises à disposition par la plate-forme…) :

Utilisation des musiques :
Introductions musicales "Jamendo"
Tristan Blaskowitz "The violin"
Vladimir Sterzer "Falling snow"
Waxstar "Soleil levant"
Grace Kelly "Ready Set Stay"

Intervention des membres du C.D.D.P de Meurthe et Moselle :
Mes remerciements vont à Madame Muriel Meunier et Monsieur Hervé Kowalczyk qui m’ont guidée à la réalisation technique du film.
Mes remerciements également à Madame Bourdet de Air-Lorraine pour son intervention en classe sur le thème de la pollution de l’air.