Que la lumière soit !

École maternelle de KUNTZIG, MS
 
FICHE PROJET

Objectif pédagogique :
Découvrir et comprendre l’usage et le fonctionnement d’un objet technique : la lampe de poche.
 
Sujet et problématique :
Des lampes de poche sont à disposition des élèves , ils peuvent les faire fonctionner et jouer avec la lumière mais ils se rendent vite compte que certaines ne fonctionnent pas. Ils vont chercher à savoir pourquoi.
 
Démarche d’investigation :
Lors d’une première séance, les élèves cherchent à faire fonctionner la lampe de poche, ils réalisent un dessin d’observation de celle-ci et comprennent le rôle de l’interrupteur grâce à la manipulation.
Lors d’une deuxième séance, les élèves manipulent les lampes de poche et jouent avec la lumière, mais plusieurs lampes de poche ne fonctionnent pas.Pour que chaque élève ait une lampe de poche qui fonctionne, il faut trouver les pannes.
 
Observations :
 
Observation 1 : Certaines lampes de poche ne fonctionnent pas.
 
Hypothèses :
 
Hypothèse 1 : Il manque la pile.
 
Hypothèse 2 : Il manque l’ampoule.
 
Hypothèse 3 : Il manque la pile et l’ampoule.
 
Recherches :
Certains élèves secouent la lampe de poche qui leur semble trop légère (il manque la pile).
Ils se rendent ensuite compte qu’on peut ouvrir les lampes de poche, ils comparent alors les lampes de poche et constatent qu’il manque la pile.
Ils proposent ensuite de mettre une pile, ils essayent, se trompent, recommencent et réussissent à installer la pile. Et la lampe fonctionne.
Puis ils se rendent compte que certaines lampes qui ont une pile ne fonctionnent pas.
Ils observent alors les lampes de poche, les comparent et constatent que certaines n’ont pas d’ampoule. Ils cherchent alors à installer les ampoules dans les lampes de poche.
Ils font de même avec la lampe de poche qui ne possède ni pile ni ampoule.
Les élèves s’ entraident , se guident les uns les autres.
 
Conclusions :
Pour fonctionner, la lampe de poche a besoin d’un interrupteur, d’une pile et d’une ampoule.
Les élèves dessinent ces différents éléments sur un schéma.


Pour l’enseignant :

- Apprentissage de techniques pour réaliser des films avec l’aide des conseillères TUIC nommées ci-dessous.

- Projet très motivant.

- Permet une réflexion plus concrète sur les séances réalisées pour améliorer sa pédagogie.

Difficultés rencontrées :
Difficultés dans le montage technique du film : je remercie dans ce cadre Mme Geneviève KUNTZ-CONDE (conseillère TUIC) et Mme Géraldine BOISELET(CDDP Metz) pour leur aide. Elles sont venues à l’école filmer les séances d’apprentissage et m’ont grandement aidée dans le montage technique du film (manipulation de logiciels comme studio, audacity).
 
Anecdotes :
Les propos des élèves qui commentent leurs actions, qui expliquent leurs observations, ont été enregistrés lors des séances d’apprentissage et d’investigation. Ils n’ont pas été enregistrés à postériori sans bruit pour avoir une meilleure qualité sonore. C’est un choix délibéré car j’ai voulu garder toute l’authenticité et la spontanéïté des propos des élèves de 4 ans qui font des hypothèses, qui essayent de les vérifier, qui commentent leurs actions, qui interviennent dans les recherches de leurs camarades pour les guider verbalement...

Apport de ce projet pour l’enseignement des sciences dans sa classe :

- Analyse des séances d’apprentissage, le film permet de revenir concrètement sur la démarche entreprise, sur les réactions des élèves, sur les points à améliorer.

- Document important et original qui sera intégré dans le cahier d’expériences.

- Document important pour communiquer avec les parents.

- Concrétisation de la démarche d’investigation : on voit ce que font les élèves quand on leur propose de travailler les sciences : ils observent (dessin d’observation...), ils analysent, ils se posent des questions, ils cherchent, ils trouvent, ils vérifient et ils parlent...

- Très riche pour les élèves qui se rendent compte de ce qu’ils font quand ils revoient le film ; ils commentent leurs actions, ils se remémorent ce qu’ils ont fait et réactivent ainsi leurs connaissances.
 
Autres remarques (utilisation des ressources mises à disposition par la plate-forme…) :