Du vent dans les voiles

Petite école d’Hydra (Algérie), classe de CE1-CM1

 

FICHE PROJET
Objectif pédagogique :
 
Découvrir l’existence de l’air par des effets dus au vent.
Construire des appareils mesurant la force du vent.
 
Sujet et problématique :
 
Comment les navigateurs connaissent-ils la force du vent ?
Quels instruments les navigateurs utilisent-ils pour mesurer la force du vent ?
 
Démarche expérimentale :
 
Plusieurs hypothèses à l’issue d’un questionnement, trois retenues car certaines dépendent de l’avis de chacun.
 Hypothèse 1 :
 
Avec une manche à air/ Réalisation de fiches techniques/ Fabrication
 
Hypothèse 2 :
 
Avec un moulin qui tourne avec le vent/ Réalisation de fiches techniques/ Fabrication
 
Hypothèse 3 :
 
Avec un appareil qui tourne avec le vent/ Réalisation de fiches techniques/ Fabrication
 
 Conclusion 1  : Plus le vent est fort, plus la manche à air se soulève. Plus le vent est fort plus le moulin tourne vite. Plus le vent est fort plus l’appareil tourne vite.
 
Conclusion 2 : Nos objets nous permettent de connaître approximativement la force du vent mais ne nous permettent de la mesurer précisément.
 
Conclusion 3 : Après recherches, nous avons constaté que les navigateurs utilisent un appareil calibré en km/h ou en nœuds : l’anémomètre qui est fixé en haut du mât : il existe aussi l’échelle de Beaufort montrant les effets du vent sur terre et sur mer.
 
 
Conclusion définitive :
 
Les navigateurs, en mesurant la force du vent grâce à un anémomètre, peuvent alors changer de voiles durant leur course. 
 
 
Origine du projet :
 
Les classes de CE1-CM 1 ont suivi la course du Vendée Globe. Ils ont remarqué que les navigateurs changeaient de voile.
Pourquoi ? C’est parce que le vent change qu’ils changent de voiles.
Comment connaissent-ils la force du vent ?
Quels sont les appareils qui peuvent mesurer la force du vent ?
 
Difficultés rencontrées  :
 
Montage du film : animation et mise en scène.
 
Pour l’enseignant :
 
Apport de ce projet pour l’enseignement des sciences dans sa classe :
 
Les élèves se sont réellement mis en situation de recherche par groupe avec les deux niveaux de classe. Ils ont su émettre des hypothèses, les justifier en argumentant à partir des réalisations produites.